Tarte à la butternut, au comté et aux oignons caramélisés

Dans l’article sur les cookies aux flocons d’avoine, je vous parlais de mon amoooour pour le blog de Deb Perelman: The Smitten Kitchen. J’ai commandé son livre (en VO uniquement!) The Smitten Kitchen Cookbook, recipes from a New York kitchen, en espérant que ce ne soit pas les recettes du blog sur papier (c’est le risque des livres de blogueurs…). J’ai d’abord été un peu déçue, des salades que je ne ferai jamais, des gâteaux très US, des recettes qui ressemblent un peu à celles du blog… Mais, je teste toujours au moins cinq recettes d’un livre. Puisque le problème des livres de cuisine (surtout ceux que l’on ne peut feuilleter avant), c’est de ne pas se lancer, de faire une ou deux recettes. Vraiment, avez vous déjà fait 10 recettes de biscuits de votre livre de pâtisseries? Je sais que la bible des petits gâteaux de Martha Stewart, hiberne tranquillement dans l’étagère, entre un vieux Marabout de « cuisine facile » et un livre de recettes au Nutella…
J’ai finalement mis des post-it dans le livre de Deb: cookies au maïs, sandwich à la ratatouille, brioche juive, scones au sirop d’érable et au bacon, gâteau aux pommes, beignets de poireaux… Ca donne envie non?
Finalement, c’est la « butternut squash and caramelized oignons » que je teste en premier! Je l’ai joué facile, j’avais déjà testé ses toasts à la butternut, oignons, ricotta et l’association était à tomber.
Je me suis inspirée de sa recette, sans vraiment la suivre à la lettre car je voulais ma pâte à tarte, les oignons de ses toasts, son idée de galette. Fusion Camille-Deb, go!

butternut and caramelized oignons galette

Pâte à tarte:
250 g de farine
125 g de beurre froid coupé en dés
1 petit-moyen oeuf
de l’eau froide
du sel

Garniture:
1 courge butternut
2 gros oignons (de Roscoff pour moi)
200 g de comté
1 oeuf
15 g de beurre
sirop d’érable
vinaigre de cidre ou de vin
de l’huile d’olive
du piment de cayenne
sel, poivre

Préparez la pâte à tarte: Sablez du bout des doigts, la farine, le beurre et le sel. Ajoutez l’oeuf, amalgamez puis ajoutez assez d’eau froide pour mettre la pâte en boule. Pétrissez le moins possible! Dés que la pâte s’assemble en boule, il suffit de la pétrir quelques secondes. Emballez la pâte dans du film alimentaire et laissez une heure minimum au frigo.

Epluchez la courge butternut et coupez la en dés. Déposez les dés sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, arrosez d’un peu d’huile d’olive, salez, poivrez, piment de cayenn-ez, enrobez bien les morceaux (je le fais directement avec les mains). Enfourner pour une trentaine de minutes à 190°C (jusqu’à ce que vos morceaux de butternut soient cuits, tendres donc).
Pendant ce temps, épluchez les oignons, coupez les en lamelles et faites les revenir à feu moyen dans une poêle avec le beurre. Lorsque les oignons commencent à devenir tendres, ajoutez 3 cuillères à soupe de vinaigre, attendez que le vinaigre s’évapore, puis 2 bonnes cuillères à soupe de sirop d’érables. Laissez cuire sur feu doux en remuant souvent. (Franchement, les meilleurs oignons jamais mangés!).
Réservez la butternut, les oignons. Râpez le conté, disposez le dans un grand cul de poule, ajoutez la butternut, les oignons, un oeuf (Deb ne le précisait pas mais je me suis dit que ca pouvait apporter un peu de liant et de moelleux) et mélangez bien.
Préchauffer votre four à 180°C.
Etalez la pâte sur le plan de travail fariné, transférez la pâte sur une plaque recouverte de papier cuisson, mettez la garniture au centre, en laissant presque 7cm de pâte sur le bord. Rabattez la pâte sur la garniture (façon tarte rustique) et dorez à l’oeuf si vous voulez (c’est plus joli, j’ai oublié).
Enfournez pour une quarantaine de minutes.
Servez tiède! Nous l’avons mangé avec des brocolis (une première chez nous!).

Le lendemain midi, j’ai mis mon four à 150°C avec la tarte dedans, 15, 20 minutes, avec un papier aluminium sur le dessus quand j’ai vu que ça commençait à brunit. Elle s’est vraiment très très bien réchauffée!

avant cuisson

après cuisson