Pâtes fraîches aux champignons et à l’huile d’olive (les étudiants ne mangent pas que des pâtes au tomacouli partie II)

Je me rappelle avec effroi d’une camarade de classe qui me disait qu’elle dînait des pâtes au tomacouli, sans sel dans l’eau, sans gruyère dessus, sans poivre. Rien que d’imaginer des pâtes trop cuites avec de la « sauce » tomate aqueuse, mes papilles se sont rétractées instantanément (« non, non, pas des panzaniautomacouli!« , mes papilles et moi on communique). Alors oui, bien manger -quoiqu’on en dise- ça coûte cher (je ris telle la hyène affamée du Roi Lion à celui qui osera me dire le contraire).
Pour les étudiants comme nous, la fin du mois est difficile car on s’est gavé de chicken avant, et on se rend compte (maintenant) qu’on a 12 euros de budget nourriture pour finir janvier. N’empêche que, même si on me torturait avec des chansons de colonel reyel, je ne mangerai pas de pâtes au tomacouli.

Chez le Carrouf du bas de la rue, on scrute les denrées « bientôt périmées ». C’est comme ça que je me suis retrouvée avec un rouleau de « pâte à pasta » de Herta, utilisée théoriquement pour faire des lasagnes, à 1€ car à consommer de préférence dans les 4 jours. J’ai ajouté dans mon panier (sac plastique mais c’est moins chic) une boîte de champignons à 0,99 cents, qui –franchement– ne sont pas dingues mais, comme je l’ai noté précédemment, manger des bons produits ne coûte pas 0,99 centimes. En tout cas, j’ai eu 2 assiettes de pâtes fraîches al dente, aux champignons, à l’ail à l’huile d’olive et au basilic, pour 2 euros, alors, elle est pas bella la vita?

à bas le tomacouli!

un rouleau de pâte à pasta herta – une barquette de champignons – du beurre – du basilic frais – de l’huile d’olive- une gousse d’ail – poivre

Dérouler la pâte à pasta. Découper de larges tagliatelles (je les appelle des rubans, mais ça doit bien avoir un nom). Faire bouillir de l’eau, ajouter une poignée de gros sel.
Nettoyer les champignons, retirer le pied, couper les en rondelles épaisses. Faire chauffer le beurre dans une poêle et ajouter y les champignons. Peler et dégermer une gousse d’ail, pressez la dans la poêle. Remuer, saler, poivrer.
Quand les champignons sont cuits, mettre les assiettes au micro-ondes afin de les chauffer.
Ecraser du basilic au mortier et ajouter les aux champignons. Jeter les rubans dans l’eau, cuire 1 à 2 minutes lorsqu’ils sont remontés à la surface. Egoutter, remettre dans la poêle avec une lampée d’huile d’olive (une bonne!), les champignons, bien mélangez et déposer dans les assiettes.
Poivrer, ajouter quelques feuilles de basilic ciselées.

Comme la dernière fois, la photo a été faite à la va vite parce que même si j’ai un blogquej’aime, je tiens à manger chaud!