Muffins au thé matcha & pépites de chocolat + sélection de DVD verts

Un peu de vert pour Pâques, et bien sûr, du chocolat… Et pour accompagner ces petits muffins moelleux, une sélection de DVD verts!

Pour 6 à 8 muffins (selon la taille de vos moules):
125 g de farine – 70 g de sucre – 40 g de beurre fondu – 1 bonne c.à.c de levure chimique – 1 pincée de sel – 1 oeuf – 75 mL de lait – 1 grosse c.à.c de thé matcha – 60 g de chocolat noir découpé en pépites grossières ou 60 g de pépites de chocolat

Préchauffer le four à 180°.
Dans un récipient, mélanger la farine, le sucre, le sel, la levure, le thé matcha, les pépites de chocolat. Ajouter l’oeuf, le beurre fondu, le lait et mélanger. Le mélange doit être homogène mais encore un peu grumeleux (en 30 secondes c’est fait quoi!). Mettre des caissettes en papier dans des moules à muffins et verser la pâte. Enfourner pour 15 minutes (vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau, si elle ressort sèche, c’est bon!)

Des DVD verts dans une DVDthèque chromatique:

Snake eyes (1998) de Brian de Palma avec Nicolas Cage
Un génial thriller de de Palma avec Cage dans l’un de ses meilleurs rôles. Ricky, policier véreux, enquête sur un assassinat politique attenté en plein milieu d’un match sous les yeux de 14000 témoins. Un huit-clos haletant et une mise en scène réussie (les 13 premières minutes du film relèvent de l’excellence).

Le festin de Babette (1987), de Gabriel Axel avec Stéphane Audran
Détenteurs de blogs culinaires, fins gourmets et gros gloutons, j’espère que vous avez vu ce succulent film!
Babette, fine cuisinière, prépare avant son retour en France après 14 ans au Danemark, un somptueux dernier repas aux habitants de son village. Cailles en sarcophage à la truffe et au foie gras, soupe à la tortue et babas au rhum défilent tout au long d’un film plein de grâce. (Attention, ça peut ouvrir l’appétit…)

Harold et Maude (1971), d’Hal Ashby avec Ruth Gordon et Bud Cort
Dans le top 10 de mes films préférés. Un chef d’oeuvre, ni plus ni moins. Un couple atypique formé d’un jeune garçon fasciné par la mort, metteur en scène de ses nombreux suicides et d’une vieille dame pleine de vie, anarchiste et irrésistible. C’est poétique, surprenant, drôle et émouvant. Et Cat Stevens a fait la BO. Un chef d’oeuvre j’vous dis!

Sideways(2005), d’Alexander Payne avec Paul Giamatti.
Celui que je n’ai pas encore vu!

Green Hornet (2011), de Michel Gondry avec Seth Rogen, Christopher Waltz et Cameron Diaz
Suite à la mort de son père, le fêtard Britt Reid devient le fortuné directeur d’un journal. Avec son acolyte et préposé au café Kato, ils vont devenir des super-héros en quête de justice. Gondry nous régale d’un film drôle et déjanté ou acteurs génialement comiques et esthétique soignée cohabitent gaiement sous quelques grosses explosions et autres courses poursuites.

Raison et sentiments (1996), d’Ang Lee avec Hugh Grant, Emma Thompson, Kate Winslet et Alan Rickman
Basé sur un roman de Jane Austen, le film raconte les histoires d’amour de deux soeurs devant se marier après la mort de leur père. Dans la veine d’Orgueil et préjugés avec un casting de très haut niveau et un accent anglais « so cute »!

Le frelon vert (1966) 3 épisodes de la série TV, avec Bruce Lee
La version télévisée du Green Hornet, qui était d’abord une série radiophonique créée par William Dozier. Plutôt amusant de regarder ces épisodes et le film de Gondry, pour ceux qui n’ont pas peur de faire une overdose de vert. C’est old school, Bruce Lee se bat et la musique du générique de cette série de super-héros est (désormais tarantinienne) super-cool.

Ushuaïa Nature, 6 épisodes
Inutile de présenter l’émission, j’ai piqué les DVD à Thomas car parfois je trouve des épisodes très réussis comme celui ci, au Mozambique.

That’s 70’s show, saison 1 (1998)
La meilleure saison de la série, mention spéciale pour l’épisode Star Wars!

How I met your mother saison 3 (2007)
Une série désormais culte. La saison 3 fait partie des bonnes saisons d’HIMYM, qui  deviennent moins bien après la 4. Dans celle ci Ted, en quête du grand amour, a rompu avec Robin (très bon le premier épisode avec Enrique Iglesias) et fait la connaissance de Stella. Des épisodes drôles et réussis d’une saison aboutie (« wait for it » 1, « dowisetrepla »7, « spoiler alert »8, « the platinum rule »11, « the bracket »14, « sandcastes in the sand »16…)