Midnight in Istanbul (partie II: Maamouls aux pistaches)

Après les baklavas aux noix et aux amandes, nous continuons notre voyage en Orient avec ces petits gâteaux sablés à la pistache: les maamouls. La recette est tiré du livre « Mezzés, pâtisseries & autres saveurs orientales » (cliquez, cliquez!), un ouvrage bien fait avec pleiiiin de recettes super chouettes (pour 4,95€).

J’ai fait deux fournées de maamouls car je n’avais pas mis assez de farce dans la première. Sachez que la pâte est, non seulement sablée, mais aussi bien épaisse si on suit la recette qui dit de creuser une boule de pâte pour mettre la farce. Pour la seconde fournée, j’ai étalé la pâte au rouleau afin de mettre plus de pistaches au milieu, j’ai donc un peu modifié la recette traditionnelle mais les gâteaux étaient bien meilleurs! Au fait, vous ai-je dis à quel point la pâtisserie orientale était light?

Pour la pâte:

500 g de farine  –  250 g de beurre  –  2 c.à.s d’eau de fleur d’oranger

Pour la farce:

250 g de pistaches décortiquées  –  200 g de sucre  –  2 c.à.s d’eau de fleur d’oranger

Faire fondre le beurre et mélanger le avec l’eau de fleur d’oranger et la farine, ajouter 2 c.à.s d’eau. Couvrir avec un torchon humide et laissez-la reposer deux heures.
Préparer la garniture: hacher les pistaches, mélanger les au sucre et à l’eau de fleur d’oranger. (Goûter en un petit peu, vous allez voir, vous allez voyager).

Préchauffer le four à 200°.
Prélever une petite quantité de pâte (la recette est pour une vingtaine de maamouls), former une petite boule et étaler la délicatement au rouleau. Mettre une petite quantité de pâte au milieu et refermer la pâte en aplatissant le gâteau.
Mettre les maamouls sur une plaque beurrée et enfourner pour une trentaine de minutes.

Sortir les gâteaux et les rouler dans le sucre glace.